Skip navigation.
Home

"Moi, Frédéric Suter, chercheur au CC-IN2P3"

Frederic SuterTraditionnellement centre de production pour la physique des hautes énergies, le Centre de Calcul de 'IN2P3/CNRS accueille depuis l'année dernière un Chargé de Recherche STII, Frédéric Suter. Cette embauche s'inscrit dans le cadre de la création de l’Institut des grilles du CNRS qui vise à rapprocher la communauté des grilles de production avec celle des grilles de recherche. Le cc-IN2P3 constituait donc l'endroit idéal pour établir une passerelle entre ces deux communautés. Frédéric Suter présente ici son parcours et ses premiers objectifs de recherche.

"Avant d'être recruté comme Chargé de Recherche au CC-IN2P3, j'ai effectué l'essentiel de mes activités de recherche dans le domaine des grilles de calculs. J'ai en effet réalisé ma thèse (1999-2002) au sein du Laboratoire de l'Informatique du Parallélisme alors que démarraient les premiers projets français et européens de grille (VTHD et DataGrid) et j'ai donc suivi de près l'émergence de ce nouveau concept. Après de courts séjours à l'Université de Californie, San Diego et au sein du laboratoire Informatique et Distribution de Grenoble, j'ai été recruté comme Maître de Conférences à l'Université Henri Poincaré de Nancy en décembre 2004. Au sein de l'équipe AlGorille du LORIA, je me suis intéressé à différents aspects algorithmiques de la recherche sur les grilles, portant notamment sur l'ordonnancement d'applications et sur la validation expérimentale d'algorithmes.

L'un des objectifs de mon activité de recherche au Centre de Calcul sera d' établir des points d'interactions entre les deux communautés de grilles de production et des grilles de recherche. Chacune de ces deux communautés a sa propre vision des grilles et des objectifs bien particuliers. Sur une grille de production, les principaux efforts visent à augmenter la stabilité des outils et environnements d'exécution afin de satisfaire au mieux les utilisateurs. Dans la communauté de recherche, les "vrais" utilisateurs sont souvent ignorés au profit de l'étude de problèmes algorithmiques. Les outils qui en découlent ne sont que rarement exploitables en production mais permettent de se préparer aux évolutions technologiques à venir. A titre d'exemple, la grille expérimentale Grid'5000 mise en oeuvre dès 2003 peut être considérée comme un "cloud" même si ce concept n'a été popularisé que 5 ans plus tard.

L'établissement de liens forts entre recherche et production est un challenge mais dont peut bénéficier chacune des communautés. D'une part, la communauté de recherche pourrait ainsi être plus souvent confrontée à des utilisateurs ayant des besoins et des attentes particuliers qui sortent d'un cadre théorique confortable. D'autre part, les grilles de production et leurs utilisateurs pourraient bénéficier d'une expertise précieuse dans l'optique de changements technologiques majeurs tels que la généralisation des processeurs multi-coeurs.

Un second aspect auquel je compte m'intéresser est de concevoir un environnement permettant de simuler les différentes ressources de calcul, de réseau et de stockage présentes au centre de calcul. En effet, de plus en plus d'applications tirent bénéfice des grilles de calcul, ce qui entraîne un accroissement des données manipulées et des calculs effectués allant de paire avec un besoin croissant en ressources de stockage et de calcul. Des problèmes de dimensionnement se posent alors. Il est en effet essentiel de pouvoir déterminer quel est l'investissement à consentir, comment organiser ces ressources ou encore comment structurer les outils de gestion associés afin d'offrir la réponse la plus adéquate possible. Le recours à la simulation permettrait d'estimer la pertinence d'un choix d'organisation sans avoir à le mettre en oeuvre physiquement."

Enfin, notons que ce premier poste de chargé de recherche devrait être suivi d'autres embauches afin, à terme, de constituer une équipe de recherche en informatique essentiellement tournée vers les grilles.

AUTEUR : Frédéric SUTER