n°4
Janvier
2009
Le système central d’acquisition de données AUGER (CDAS)

A perte de vue, de minuscules fleurs jaunes tapissent le sol sablonneux et irrégulier de la Pampa Amarilla. Pas un arbre, une colline ou une maison alentour. Seule la Cordillère des Andes se détache au loin de l’immensité plane, écrasée par le soleil, de cette région du centre de l’Argentine. Cahotante et poussiéreuse, la route de terre qui relie Malargüe, la ville la plus proche avec ses 25 000 habitants, à cinq heures du premier aéroport, celui de Mendoza, semble interminable.

Quand soudain, à quelques mètres du chemin, apparaît une cuve cylindrique en plastique ocre pâle. A peine moins haute qu’un homme, elle est surmontée d’antennes hertzienne et GPS et d’un panneau solaire. En scrutant l’horizon, on distingue au loin d’autres cuves. Incongrue, leur présence ne le reste pas longtemps pour qui sait que cette terre aride n’est pas seulement un lieu d’élevage extensif, mais accueille aussi le plus grand observatoire au monde de “rayons cosmiques ultraénergétiques”, l’observatoire Pierre Auger.

Un peu de physique et d’histoire...

Pierre AugerPierre AugerLes rayons cosmiques ? Notre planète en est sans cesse bombardée. Chaque seconde, plusieurs milliers de ces invisibles rayons pénètrent chaque mètre carré de notre atmosphère. Une fois n’est pas coutume, ce sont les Anglo-Saxons qui ont proposé de nommer l’observatoire (...)

lire la suite

Calcul

Le projet PetaQCD

L’étude d’une très ambitieuse machine pétaflopique consacrée à la simulation QCD sur réseau a débuté depuis quelques mois. Elle est le fruit de plusieurs années de recherches collaboratives dans ce domaine, et regroupe, au sein du projet ANR intitulé PetaQCD, un consortium pluridisciplinaire de 9 partenaires issus de l’IN2P3, du CNRS, de l’INRIA plus 2 petites entreprises privées. Ce projet devrait, sur la période 2009-2011, faire la preuve qu’une machine de ce type, capable de simuler des réseaux de l’ordre de 256x1283 à l’aide des logiciels de la famille HMC, est réalisable à un coût raisonnable avec un nombre limité de processeurs (entre 1000 et 4000). Cette preuve prendra la forme d’une maquette basée autant que faire se peut sur des éléments standards, et 2 axes particulièrement prometteurs seront explorés en priorité : l’utilisation des processeurs Cell (IBM) et celle des cartes GP-GPU (Nvidia). La machine sera donc massivement parallèle, et très probablement hétérogène, et les problèmes de communication entre processeurs, intrinsèques au problème traité plus encore qu’à l’algorithme utilisé, seront certainement l’une des clefs de l’étude. (...)

lire la suite

Méthodologie

Bonnes pratiques ASR et ITIL

Les Administrateurs des Systèmes et des Réseaux (ASR) sont responsables de la bonne marche des services informatiques. Or, que ce soit au Centre de Calcul ou dans les laboratoires, l’ensemble des activités de l’Institut est de plus en plus dépendant de la disponibilité du réseau, des données, des applications. Toute panne ou dysfonctionnement est susceptible de paralyser un établissement ou d’avoir des conséquences sérieuses. Il est donc essentiel que les ASR appliquent des méthodes de travail visant à renforcer la disponibilité et la solidité des moyens informatiques, d’en maîtriser les évolutions et d’assurer leur alignement avec les besoins des utilisateurs. La plupart des ASR en sont conscients et appliquent déjà de manière informelle des éléments d’une démarche qualité allant dans ce sens. ITIL est un ensemble de meilleures pratiques initialement conçu et développé par le gouvernement britannique à la fin des années 1980 afin d’améliorer l’efficacité des services informatiques dans le domaine public. Les Journées Informatiques d’Obernai ont permis d’associer dans une même session une présentation des (...)

lire la suite

Grille

Institut des Grilles : bilan après un an d’existence

Voilà un peu plus d’un an que l’Institut des Grilles a été créé, voici donc un premier bilan de l’année écoulée. Pour rappel, l’IdG a pour mission de consolider les infrastructures existantes dans le domaine des grilles de calcul et de permettre la meilleure synergie possible entre les différents acteurs. Le développement des grilles de production tant au niveau national qu’au niveau européen s’est poursuivi avec ardeur. Signé le 18 décembre 2008 par le Directeur Général de la Recherche de l’Innovation, le protocole d’accord, entre tous les grands organismes de recherche en France (CNRS, CEA, INRIA, INRA, CPU, RENATER et Ministère) institue en particulier le comité de pilotage national dont la mission est de conduire le développement et de pérenniser de la grille de production tant sur le plan national qu’européen. Les premières discussions sur le plan des embauches 2009-2010 afin de stabiliser les experts recrutés jusqu’à présent sur des contrats temporaires européens, et sur un plan de création de nouveaux nœuds dans les grandes villes (...)

lire la suite

Rechercher
Abonnement
Pour vous abonner/désabonner, suivez ce lien.
Proposer un article
Vous souhaitez proposer un article ? Envoyez un mail à LettreInformatique@in2p3.fr.
logo CCIN2P3
© 2009 CCIN2P3