n°9
janvier
2010
Vincent Breton, nouveau directeur de l’Institut des Grilles
« Je veux travailler en prise avec la société, je ressens le besoin que ma recherche soit plus utile aux gens qui m’entourent et à la société en général », voici résumée la philosophie qui mène Vincent Breton à faire basculer son activité scientifique à partir de 2000.

Après l’école Centrale de Paris et une thèse en physique nucléaire au CEA, entre 1988 et 1990, sa carrière le promène alors du Laboratoire de Physique Corpusculaire de Clermont-Ferrand, où il est chargé de recherche, à SLAC et au Jefferson Laboratory (USA), où il travaille sur les deux accélérateurs, puis sur une des quatre expériences du LHC : LHCb.

Mais, en 2000, un événement va changer sa vision des choses : alors qu’il rend visite à un ami atteint d’un cancer, il réalise que les hôpitaux ont des technologies de haut niveau mais non comparables à celles des laboratoires. Il décide donc de réorienter ses travaux vers des recherches appliquées et de mettre celles-ci à la disposition de la société qui nous entoure.

Lors du démarrage des grilles et plus particulièrement du projet DataGrid, Vincent lance alors une collaboration avec des médecins et biologistes de Clermont-Ferrand. A l’époque Christian Michau, responsable DataGrid au CNRS, lui demande d’animer un groupe de travail sur le biomédical.
« En 2001, le directeur du (...)

lire la suite

Stockage

SRB fête ses 2 péta-octets au CC-IN2P3

La gestion de masses de données importantes dans un environnement hétérogène et distribué est devenue une problématique de plus en plus importante au cours de la dernière décennie : de nombreux projets scientifiques voient leurs données stockées sur des systèmes hétérogènes que ce soit au niveau logiciel et matériel, et réparties à travers de nombreux centres de calcul. Afin de faciliter grandement la tâche des chercheurs et des développeurs d’application, il est nécessaire dans ce contexte complexe de fournir des outils qui permettent de virtualiser le stockage et l’accès des données afin que l’ensemble des collaborateurs travaillant sur un lot de données puissent y accéder de façon transparente quelque soit l’endroit où ils se trouvent et quelque soit l’endroit où ces fichiers ou bases de données sont stockés. Des particules élémentaires aux étoiles SRB (Storage Resource Broker) est un intergiciel de grille qui offre toute une panoplie de services permettant de virtualiser le stockage des données afin que les utilisateurs n’aient plus à se soucier de savoir où se trouvent (...)

lire la suite

Logiciels

De l’utilisation des logiciels à l’IN2P3

Depuis plusieurs années déjà, le Centre de Calcul de l’IN2P3/CNRS fournit aux laboratoires de l’Institut un service de licences mutualisées de logiciels commerciaux. Grâce à ce service, les membres de l’Institut peuvent avoir accès à différents types de logiciels : du logiciel type Matlab au compilateur (ex : C, C++, Fortran, IDL, etc.), en passant par les librairies spécifiques (utilisées par exemple pour faire du calcul scientifique HEP) disponibles sur des serveurs du centre de calcul ou encore des logiciels de simulation. Ces logiciels sont achetés par le CC-IN2P3 généralement à la demande d’une communauté d’utilisateurs : les demandes d’achat de nouveaux logiciels ou de nouveaux jetons (permettant une utilisation multiple d’une même licence) doivent être justifiées par un besoin scientifique. La prise en charge par le CC-IN2P3 est justifiée à partir du moment où une économie d’échelle peut être réalisée entre laboratoires ou si le logiciel demandé ne peut tourner que sur l’environnement informatique du centre de calcul. David Bouvet, ingénieur au CC-IN2P3, gère (...)

lire la suite

LHC

Le CC-IN2P3 renforce son rôle auprès des expériences du LHC

Suite à la mise en place progressive du projet d’infrastructure de calcul pour le LHC (W-LCG), est apparu un fossé de compétence important entre le monde informatique du CC-IN2P3 et les expériences de physique. En effet, la complexité de l’informatique est devenue telle que très peu de physiciens possèdent maintenant les compétences nécessaires pour assurer un rôle dans le calcul des grandes expériences. De même, l’imbrication de l’informatique avec les expériences ne permet pas de décorréler celle-ci en confiant les tâches informatiques aux seuls informaticiens. Il est nécessaire que des passerelles solides existent entre les deux mondes. Une situation extrême mais courante est par exemple celle où les ingénieurs du CC-IN2P3 sont convaincus que les tâches informatiques s’exécutent parfaitement (ce qui est vrai au niveau technique) alors que les expériences constatent des problèmes majeurs sur les données analysées ou produites. Depuis plusieurs années, le CC-IN2P3 accueille donc des post-doctorants [1] qui exercent une activité (...)

lire la suite

Patrimoine

Aconit, une association pour la conservation du patrimoine de l’informatique

L’ACONIT est une Association pour un CONservatoire de l’Informatique et de la Télématique, fondée à Grenoble en 1985, création "visionnaire" d’universitaires et d’industriels qui ont alors pris conscience que sans conservation préventive, il n’y aurait plus de traces de l’explosion scientifique et sociale qu’a vécue la communauté des informaticiens. Elle conserve le patrimoine matériel, logiciel et la documentation associée, sans lesquels aucune réflexion historique ne serait plus possible ensuite. ACONIT a su constituer en 25 ans une des plus importantes collections française et européenne. Elle pratique la conservation patrimoniale, pour une réflexion et une diffusion de la culture scientifique et technique dans le domaine de l’informatique et des innovations associées. L’association décline sa mission selon trois axes : conserver le patrimoine, l’inventorier, enregistrer les savoir-faire, créer des supports de mémoire ; participer à une réflexion sur le développement de la science et de la (...)

lire la suite

Interview

Pierre Astier

" Le CC-IN2P3 a su s'adapter à nos contraintes techniques "
#TITRE
Membre de la collaboration SNLS (basé au LPNHE) et Médaille d'argent du CNRS 2009

lire l'interview

Rechercher
Abonnement
Pour vous abonner/désabonner, suivez ce lien.
Proposer un article
Vous souhaitez proposer un article ? Envoyez un mail à LettreInformatique@in2p3.fr.
Equipe

Responsables éditoriaux : Dominique Boutigny et Cristinel Diaconu
Comité de rédaction : Virginie Dutruel, Sébastien Grégoire, Eric Legay et Gaëlle Shifrin

logo CCIN2P3
© 2010 CCIN2P3