n°16
Mai
2011
Cristinel Diaconu : « Le CCRI a trouvé sa place au sein du réseau »

Chargé de mission à l’informatique à l’IN2P3

La dernière réunion annuelle des responsables de service informatique a eu lieu le 28 février au Centre de Calcul de l’IN2P3. Cristinel Diaconu, chargé de mission à l’informatique à l’IN2P3, revient sur cette réunion.

- Quel est l’objectif de la réunion des responsables de services informatique ?

Les responsables de service informatique se réunissent tous les ans, généralement au CC-IN2P3, pendant une journée divisée de la manière suivante : le matin est consacré à une réunion plénière ouverte, où tout le monde peut assister ou se connecter en audioconférence ; l’après-midi est une session fermée, accessible aux seuls chefs de service informatique de l’IN2P3. Au total, une vingtaine de personnes a assisté à la dernière réunion. Ces réunions sont l’occasion de parler des dernières nouveautés, des derniers développements et outils du CC-IN2P3, d’échanger sur les technologies développées au sein du réseau. C’est donc aussi l’occasion d’identifier les outils qui puissent être utiles aux laboratoires.

-  Quels sont les sujets qui ont été abordés ?

Il y a eu plusieurs présentations en session ouverte, notamment sur une étude des performances des file systèmes partagés hébergeant les softs des expériences, les projets Active Directory et Plume, les Outils collaboratifs, etc. Une visite des installations du CC-IN2P3 a également eu lieu l’après-midi. Si on prend Active Directory par exemple, on peut dire que ce qui est ressorti des discussions est que c’est un projet efficace, avec peu de participants et pourtant beaucoup d’utilisateurs et donc un gros impact à l’IN2P3. On devrait d’ailleurs à mon sens peut-être mettre plus de ressources sur ce projet. C ‘est le cas pour d’autre projets multi-laboratoire (Forge, Nomadisme, Webinaires etc.), qui ont le potentiel de renforcer la visibilité de l ‘IN2P3 et d’augmenter l’échange de compétences entre les services informatiques. Un sondage effectué récemment dans les laboratoires révèle une multitude d’idées nouvelles concernant des possibles projets communs possible grâce aux compétences et aux besoins communs des laboratoires de l’IN2P3 et de l’IRFU. Le réseau RI3* et son conseil de coordination (CCRI) sont le cadre idéal pour développer ce genre de projets. Il faut trouver également les moyens adéquats et continuer la communication au sein de réseau. A suivre…

-  Peut-on vous demander ce qui a été discuté en session fermée ?

La discussion se concentre autour des sujets d’actualité dans les services. Sans trop dévoiler de choses, on peut quand même dire qu’il y a eu par exemple des discussions sur le fait qu’on devrait rendre les services informatiques plus visibles. On a par exemple envisagé d’établir un catalogue de compétences afin de mettre en valeur les compétences informatiques au niveau de l’IN2P3. Evidemment, on a également parlé prospective, perspective pluriannuelle.

-  Que retenez-vous de cette journée ?

Hormis ce que j’ai déjà dit, j’ai trouvé que le Conseil de Coordination du Réseau des Informaticiens de l’IN2P3 (CCRI) avait trouvé sa place au sein du RI3*. Je suis très satisfait de voir qu’il est maintenant intégré dans la façon de fonctionner des informaticiens. Nous sommes d’ailleurs en plein discussion sur le renouvellement du CCRI. Les nouveaux membres devraient bientôt être nommés.

* Réseau des informaticiens de l’IN2P3 et de l’IRFU.

PROPOS RECUEILLIS PAR G.S.