n°1
Juillet
2008
Zabbix, outil de supervision

Zabbix est un outil de supervision système et réseau, mais en quoi est-ce un outil qui se distingue de l’offre logicielle déja pléthorique ?

Tout d’abord, ce logiciel est développé sous licence GPL et fait donc partie d’une grande famille qui comprend Nagios, Big Sister, openNMS... Ce projet existe depuis 2002 et, en 2005, une société du même nom a été créée à Riga en Lettonie. Cette société vit du support et de l’expertise sur le produit. Zabbix étant un projet open source, la société se doit de conserver son avantage et donc de faire évoluer le produit. Un coup d’œil sur le site suffit pour nous convaincre de l’énergie insufflée dans ce projet.

Ensuite, cela peut paraître un lieu commun, mais Zabbix est réellement simple à installer et est de plus compatible avec les systèmes Linux, Windows, Mac et Unix. La facilité d’installation provient de la disponibilité des binaires pour les distributions majeures et du travail de la société pour fournir des sources aisément compilables.

Un autre intérêt de Zabbix est son architecture complète et extensible de type client/serveur. Le serveur collecte les données et les stocke dans une base de données (Mysql, PostgreSQL...). Contrairement à d’autres systèmes, le stockage en base de données n’est pas ici une option. Pour fournir ces données, zabbix propose trois mécanismes : collecte directe, requêtes SNMP ou agent zabbix. La collecte directe est effectuée par le serveur et permet d’effectuer des tests simples (ping, port actif...). Le serveur peut aussi interroger les équipements gérables en SNMP. Enfin, sur les serveurs ou stations de travail, il est possible de déployer un agent spécifique. Cet agent donne accès à des données prédifinies (consommation mémoire, occupation CPU...) et peut être étendu par le biais de scripts. Ces scripts peuvent être réalisés en tout langage, ils doivent juste écrire leurs résultats sur la sortie standard.

Enfin, Zabbix, toujours dans un souci de cohérence, propose une interface aussi bien pour l’exploitation que pour le paramétrage. Cette caractéristique ajoute de la souplesse à l’administration. L’interface est très complète et localisée et ne nécessite pas d’ajouter des plugins pour la visualisation des graphiques.

Yann AUBERT (IPN Orsay)