n°23
Février 2013
Journée des expériences au CC-IN2P3 : vers un arbitrage plus strict des demandes
© CC-IN2P3 / CNRS

La Journée des Expériences s’est tenue le 29 janvier dernier au Centre de Calcul de l’IN2P3. Cette journée, qui a lieu une fois par an, réunit l’ensemble des représentants des expériences utilisatrices des ressources du Centre de Calcul.

Ouverte à l’ensemble de la communauté des utilisateurs, la Journée des Expériences est l’occasion d’échanges entre les équipes du Centre de Calcul et la communauté pour améliorer le service fourni mais aussi son usage.

Les difficultés budgétaires actuelles ont été présentées par Pierre-Etienne Macchi, nouveau directeur du CC-IN2P3 depuis janvier. Cela va se traduire par une nouvelle année sans croissance des ressources et un arbitrage plus fort des demandes pour 2013. Laurent Serin, Directeur Adjoint Scientifique en charge de la Physique des Particules et du Calcul à l’IN2P3, et Giovanni Lamanna, chargé de mission pour l’informatique à l’IN2P3, proposent, avec Pierre-Etienne Macchi, que pour les gros consommateurs notamment, une programmation des besoins soit définie sur 4 ans et que le calcul soit inclus dans les appels à projets. Cela permettrait de mieux programmer les investissements et de diversifier les ressources budgétaires.

Après un bilan de l’utilisation du CC-IN2P3 présenté par Ghita Rahal responsable du groupe Support, Jean- Yves Nief, chargé de l’équipe Stockage, a passé en revue les différents systèmes proposés par le Centre et les possibilités qu’ils offrent pour les données des expériences. Autre sujet à l’attention des utilisateurs, les moyens mis en œuvre pour l’optimisation de l’utilisation de la ferme de calcul. Nadia Lajili, de l’équipe Exploitation, a ainsi donné quelques conseils pour gérer au mieux les jobs soumis. Enfin, Yonny Cardenas, de l’équipe Support, a présenté le concept des jobs pilotes qui permettent une meilleur utilisation des grilles de calcul.

Cette année, les activités non LHC ont été mises en avant lors de cette journée. Une présentation de Pierre-Yves Jallud a donné une vue d’ensemble de l’infrastructure numérique du TGE Adonis dont la mission principale est d’assurer l’accès et la préservation des données numériques produites par les sciences humaines et sociales. Professeur à l’UCBL, Michaël Beuve a, quant à lui, parlé des simulations lancées sur la ferme du CC-IN2P3 pour modéliser les systèmes d’imageries et les interactions ions-molécules dans le cadre de l’hadronthérapie par carbone. Une dernière session concernant Planck a malheureusement dû être annulée.

2012 a été une année très importante en résultats pour le LHC, celui-ci n’a pas été oublié. Fairouz Malek, responsable scientifique de LCG-France, a présenté les besoins en calcul des quatre expériences LHC au niveau français. L’arrêt du collisionneur pour 2 ans à partir de mi-février ne signifie pas un arrêt du calcul de ses expériences au CC, bien au contraire.

Vous pouvez retrouver les présentations de cette journée à l’adresse https://indico.in2p3.fr/conferenceT... (mot de passe : re2013).

David BOUVET