n°26
Février
2014
De RSCS à ZIMBRA…

Avec l’avènement de l’informatique et de l’internet, l’utilisation des outils de communication électronique est devenue omniprésente au fil des années. Que ce soit au travail ou dans sa vie personnelle, la messagerie électronique en particulier, est devenue incontournable.

Au delà de la fourniture de calcul, la messagerie électronique est un des premiers services fondateurs que le Centre de Calcul de l’IN2P3 a proposé à sa communauté d’utilisateurs. De RSCS (Remote Spooling Communications Subsystem), sur le « mainframe » IBM ES/9000 en 1986, au serveur IMAP [1] « Netscape Messaging Server » sur un serveur IBM RS/6000 en 1998, de multiples solutions se sont succédées tout au long des 28 années de présence du CC-IN2P3 à Villeurbanne.

Destinée principalement aux utilisateurs des moyens de calcul du CC-IN2P3, la messagerie électronique est également proposée aux personnels de l’Institut. Certains laboratoires, à l’instar des services centraux de l’IN2P3, du CPPM ou encore du LSM, font le choix très tôt d’utiliser les moyens que propose le Centre de Calcul.

Des 300 comptes en 2005 aux 1500 hébergés aujourd’hui sur la plateforme de messagerie, l’offre a su évoluer et séduire en proposant des boites à lettres plus capacitives ; de 10Mo en 1996 à 2Go depuis 2006 ; et une disponibilité accrue.

Après le remplacement du serveur Netscape Messaging Server en 2006 par l’actuel SIMAP/SRELAY et l’hébergement de nouveaux laboratoires, une évolution de la plateforme de messagerie a été initiée en 2012 avec plusieurs objectifs :

-  Il s’agissait de proposer en plus du classique service de messagerie électronique, un éventail de services périphériques jusqu’ici indépendants. Ainsi, la gestion et le partage des carnets d’adresses et des calendriers sont quelques unes des nouvelles fonctionnalités venues étoffer l’offre.

-  Dans un monde ou l‘ultra mobilité devient un mode de vie, il s’agissait également de répondre à la demande d’intégration des services proposés sur la majorité des équipements utilisés par nos collègues (ordinateurs, tablettes ou encore smartphones).

-  Il s’agissait enfin de proposer un mode de gestion évoluée et déléguée aux administrateurs informatiques des différents sites utilisateurs du service de messagerie du CC-IN2P3. Le Centre de Calcul souhaite se positionner comme un fournisseur de services et non comme le gestionnaire.

Pour répondre à ces différents objectifs, le choix s’est porté sur la solution intégrée Zimbra Collaboration Server. A ce jour, 3 laboratoires, le CC-IN2P3, le CCSD et le LMA utilisent pleinement cette nouvelle variation de la plateforme de messagerie électronique. Les « clients historiques » du CC-IN2P3, s’ils sont demandeurs, verront leurs comptes migrés dans le premier semestre de l’année 2014. Comme l’ensemble des services que propose le Centre de Calcul, l’accès à cette plateforme est offerte aux laboratoires de l’Institut, actuels utilisateurs ou non du service de messagerie.

Pour des informations complémentaires sur la plateforme de messagerie et des services associés que propose le Centre de Calcul de l’IN2P3, veuillez consulter le lien http://cc.in2p3.fr/MailServices.

Benoît DELAUNAY

[1] IMAP pour Internet Message Access Protocol est le protocole réseau le plus couramment utilisé de nos jours pour accéder au contenu d’une boite à lettres électronique.

Rechercher
     

Directeur de la publication  : Alain Fuchs.
Responsables éditoriaux : Giovanni Lamanna et Pierre-Etienne Macchi.
Comité de rédaction : Virginie Dutruel et Gaëlle Shifrin.

logo CCIN2P3
© CCIN2P3