n°35
Novembre
2016
Journal SW&C for Big Science

Comme présenté lors des JI, un journal (électronique) est en cours de création autour de l’informatique utilisée pour produire, traiter ou gérer de grandes masses de données au sein de grandes collaborations scientifiques (ce qu’on appelle les « Big Sciences »). En effet, il n’existe pas actuellement de journal approprié pour publier des articles qui ne sont ni de la physique, ni de la recherche en informatique. Certaines revues acceptent parfois de publier un article sur de tels sujets mais ils sont dispersés. Il n’est donc pas facile de constituer une « archive » bien identifiée qui permette de capitaliser sur les expériences précédentes et d’éviter de réinventer la roue. A contrario, l’existence d’une telle revue permettrait de mieux valoriser les métiers autour de ces enjeux informatiques et de contribuer à une meilleure reconnaissance des carrières de ceux qui s’engagent dans cette voie.

A partir de ce constat, quelques personnes ont lancé l’idée de ce « peer- reviewed » journal « Software and Computing for Big Science » en collaboration avec l’éditeur Springer. En attendant de pouvoir l’intégrer dans une initiative comme SCOAP3 (Sponsoring Consortium for Open Access Publishing in Particle Physics), le journal sera en open access pour les membres des institutions qui soutiennent (financièrement) le journal, ce qui est le cas de l’IN2P3. Concrètement, la structure du journal est en cours de constitution, particulièrement son Editorial Board. Les français y seront représentés puisque Volker Beckmann s’est proposé d’être l’un des 3 rédacteurs en chef (proposition en attente d’approbation par l’administration du CNRS) au côté de Markus Elsing (CERN) et Günter Quast (KIT). Michel Jouvin a aussi été sollicité pour faire partie du Comité de Rédaction. L’objectif est de lancer un appel à des articles avant la fin de l’année avec des premiers articles publiés (après la revue par les « referee ») au printemps.

Si vous avez des envies ou suggestions d’articles ou si vous souhaitez prendre des responsabilités dans ce journal, n’hésitez pas à contacter Volker ou Michel.