n°5
Mars
2009
Au doigt et à l’oeil

Pour beaucoup d’entre nous, l’ordinateur est devenu un objet du quotidien au même titre qu’une brosse à dents ou qu’un grille-pain. Pourtant, il y a 60 ans, le terme « ordinateur » n’existait pas. L’informatique n’est plus une question d’experts mais un bien culturel. Désormais, elle nous concerne toutes et tous, petits et grands, à la maison, à l’école ou au travail, elle nous accompagne dans nos déplacements. Sur ce thème, l’association ACONIT a ainsi récemment présenté au Fort de la Bastille à Grenoble l’exposition « Chroniques Informatiques – Au doigt et à l’oeil », permettant de faire découvrir une sélection de pièces issues de l’étonnante collection de l’association, mises en scène dans un parcours thématique innovant.

’Chroniques Informatiques - Au doigt et à l’oeil’ décrit comment, dans cette grande aventure humaine, l’informatique s’inscrit comme une continuité de l’histoire de l’écriture et du calcul. Ces fondamentaux explicités, le visiteur progresse pas à pas jusqu’aux techniques d’interactions les plus innovantes entre l’homme et la machine qui participent de plus en plus à notre quotidien. Ces Chroniques informatiques retracent quelques grandes lignes de cette histoire qui a profondément transformé la société. Beaucoup d’objets présentés sont des icônes, des objets-phares qui ont éclairé leur époque. Certains sont morts sous le feu des projecteurs, d’autres dans l’ombre et dans l’anonymat... Tous cependant méritent qu’on leur rende hommage. L’ordinateur personnel n’est que la partie émergée d’un univers beaucoup plus vaste, en perpétuel mouvement. L’informatique en tant que science est récente mais l’évolution technologique correspondante est extrêmement rapide. Dans les années 1950, on compte une cinquantaine de machines informatiques à travers le monde. En 1990, 30 millions de disques durs existent sur la planète... 200 millions en 1996... 500 millions en 2007...

Ayant reçu un très bon accueil auprès des 6 000 visiteurs grenoblois, l’exposition ’Chroniques Informatiques - Au doigt et à l’oeil’ a aujourd’hui vocation à être diffusée dans d’autres lieux et est donc proposée à la location par ACONIT. Cette exposition est accessible à un public familial. Elle est abordable, dans un cadre scolaire, dès l’école primaire (cours moyen). La scénographie de l’exposition pensée avec simplicité, composée d’éléments modulaires permet de réaliser une adaptation aux différents types de locaux.

Rappelons qu’ACONIT est une Association loi 1901 dont le but est " de créer les structures permettant l’étude et l’illustration de l’évolution de l’Informatique au sens large en faisant revivre son histoire passée et en suivant ses développements futurs ". Ses missions sont les suivantes : conserver le patrimoine matériel, intellectuel et les savoirs-faire constitués au cours de l’évolution de l’informatique, et le mettre à la disposition de tous ; contribuer au développement et à la diffusion de la culture scientifique et technologique auprès du grand public ; susciter et soutenir des recherches pluridisciplinaires pour mieux comprendre l’informatique et ses interactions avec la société. L’un des membres actifs de cette association est Maurice Geynet, ancien membre du LPSC, qui participe aujourd’hui à la mise en valeur de la collection des matériels informatiques anciens d’ACONIT, l’une des plus importantes d’Europe.

Pour plus de renseignements sur cette exposition, vous pouvez contacter ACONIT à info@aconit.org.